Coopération énergétique : le Maroc et le Togo sont en rencontre B to B à Lomé



Près de 80 entreprises marocaines spécialisées dans les secteurs de l’énergie, de l’électronique et des énergies renouvelables sont en visite de prospection du marché togolais et des possibilités d’investissement au Togo
La rencontre qui a pour cadre l’hôtel de Sarakawa se veux veut un véritable rendez-vous du donnée et du recevoir. Le ton des travaux a été donné par la ministre en charge du Commerce en présence de son collègue des mines et de l’énergie.

La présente rencontre a pour objectif le renforcement des échanges commerciaux entre le Maroc et le Togo d’une part, et d’autre part, le développement d’un partenariat gagnant-gagnant basé sur les complémentarités entre les entreprises marocaines et leurs homologues togolaises.
 
Au regard des crises énergétiques à répétition dans la sous région, le choix des secteurs de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables, est très stratégique et peuvent êtres porteurs pour les responsables des entreprises qui ont fait le déplacement de Lomé. Car l’accès et la disponibilité de l’électricité au Togo est un enjeu majeur de développement.

En ouvrant les travaux, la ministre en charge du Commerce a salué la tenue de cette rencontre et surtout le choix porté sur notre pays le Togo. Elle a exhorté les entreprises togolaises à tirer une meilleure partie de cette rencontre. « J’exhorte à cet effet les entreprises togolaises à s’ouvrir au mieux à leurs homologues marocaines pour bénéficier au besoin de leurs expériences et savoir faire en la matière. » a-t-elle souligné.
 
Pour sa part, le ministre des mines et de l’énergie, Dèdèriwè ABLI-BIDAMON a souhaité que toutes les discussions qui seront menées au cours  de cette rencontre fassent l’objet d’échanges constructifs et enrichissants dans l’intérêt des deux parties.

Les entreprises du Maroc par ce déplacement massif expriment leur ferme volonté à accompagner le gouvernement togolais dans sa politique de relance de son économie nationale à travers le financement dans les secteurs de l’électricité et des énergies renouvelables.  Ces investissements, une fois effective, vont soutenir la croissance du pays, créer de la richesse et résorber le chômage.

Au cours de cette rencontre un accord de partenariat a été signé entre la Fédération Nationale de l’Electricité, de l’Electronique et des Energies Renouvelables du Maroc et la Présidente de la Chambre de Métiers de Kara. Ce protocole d’accord prévoit la construction d’un village solaire dans une localité de la préfecture de la Kozah.

Des rencontres B to B permettront aux deux parties de déceler les opportunités d’affaires et favoriser un meilleur investissement.
Le ministre des mines et de l’énergie a échangé dans l’après midi avec la délégation des entreprises marocaine en mission au Togo. La délégation conduite par la Directrice Générale de Maroc Export, Mme Maafiri  Zahra a exposé au ministre BIDAMON les potentialités du Maroc dans le secteur de l’électricité et des énergies renouvelables.