L'énergie au service du développement du Togo



Qu’il me soit permis de saisir cette occasion pour renouveler mes sentiments de profondes gratitudes au Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, ainsi qu’au Premier Ministre, Komi Sélom KLASSOU pour la confiance placée en ma modeste personne, en m’associant à la gestion du ministère des Mines et de l’Energie ; un département hautement stratégique et important dans la politique de relance économique engagée par le Gouvernement depuis plusieurs années.

Une politique marquée par la mise en œuvre d’importants projets dans les secteurs agricoles, de la santé et des infrastructures avec la construction du nouvel aérogare de Lomé, les travaux d’extension des infrastructures au Port Autonome de Lomé, la construction des postes juxtaposés de Cinkassé et de Noépé, sans oublier les nombreux projets d’électrification de plusieurs localités et les différentes initiatives gouvernementales pour l’amélioration subséquente du climat des affaires au Togo.

Nous ne pouvons pas passer sous silence toutes les initiatives permettant la réduction considérable de la pauvreté dans notre pays notamment la création d’un ministère en charge du Développement à la base, le programme d’accès des services financiers aux producteurs, aux artisans, bref aux exclus des systèmes conventionnels de financements. Avec l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) et l’adoption de la loi 2011-008 du 05 mai 2011 portant contribution des entreprises minières au développement local et régional, nous entendons œuvrer davantage pour mettre en œuvre l’engagement du Président de la République à ce que les ressources minières profitent mieux aux populations riveraines.

Parallèlement, et toujours dans cette dynamique, il va sans dire que nous devrons poursuivre les efforts déjà engagés pour la valorisation de nos ressources minières. Cela passe par l’amélioration du cadre législatif et la finalisation de tous les projets miniers.

Toute chose qui devrait consolider la marche commune vers l’émergence de notre cher pays, le Togo ! Je ne saurai terminer mon propos sans réitérer ma compassion aux familles des victimes des accidents de travail de WACEM et de la SNPT.

J’exhorte les responsables de ces sociétés à renforcer les mesures de sécurité pour que de tels accidents ne se produisent plus. Réélu à l’issue de l’élection présidentielle du 25 avril 2015 sur un programme précis, le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, s’est engagé à œuvrer au renforcement de l’électrification en milieu rural par le développement des énergies renouvelables, à poursuivre l’installation des plateformes multifonctionnelles, à parachever l’électrification des chefs-lieux de canton, à améliorer et renforcer la production et l’approvisionnement en énergie électrique pour répondre aux besoins croissants de l’économie nationale. Pour ne citer que ceux-là.

A la tête de ce département ministériel, je m’engage à mon tour avec l’appui de mes collaborateurs à traduire dans les faits cette volonté du Président de la République, pour le bonheur de tous et le bien-être de chacun Bonne lecture à toutes et à tous !