Aller au contenu principal
Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON
Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON
Ministre

Biographie


Un homme, une vision au MME

Né le 25 avril 1964 à Lomé  dans la préfecture du Golfe, Monsieur Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON a fait ses études primaires et secondaires à Lomé où il obtint en juin 1985 son Baccalauréat deuxième partie, série C. Il poursuit avec succès ses études supérieures sanctionnées par une maîtrise en Télécommunication à l’Université de Lille en France, en 1989. Il décrochera ensuite un DEA en Electronique, toujours à l’Université de Lille en 1990, puis un Master en Ingénierie des réseaux de télécommunication à l’Institut National des Télécommunications de Paris en France, en 1992.

Du retour au pays, il commence sa carrière professionnelle. Il est recruté en qualité d’ingénieur à la Direction des Etudes de l’Office des Postes et Télécommunication du Togo, OPTT  en octobre 1992. En août 1994, il est promu Directeur Commercial de Togo Télécom, poste qu’il occupera jusqu’en juin 1998 où il prend les commandes de la première société de téléphonie mobile au Togo, Togo Cellulaire.

En mai 2006, il est  nommé Directeur Général des Douanes Togolaises. A la tête de cette régie financière très stratégique dans l’économie du pays, il y a apporté sa touche et posé les jalons de sa modernisation. En sa qualité de Directeur Général des Douanes, il a aussi assumé la fonction d’Administrateur au Conseil National des Chargeurs du Togo, de mai 2006 à octobre 2011.

 Monsieur Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON a aussi occupé le poste d’Administrateur pour le Togo à la BCEAO, de mai 2006 à juin 2010. De décembre 2011 à janvier 2015, il met ses compétences et son expertise au service de différentes structures, en qualité de consultant indépendant. Et d’avril 2014 à sa nomination au Gouvernement, il est Administrateur de Togo Télécom.

Il a aussi été membre de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, jusqu’à sa nomination à l  a tête du Ministère des Mines et de l’Energie. Monsieur Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON est Officier de l’Ordre du Mono. Il est marié et père de deux enfants.

Mot du Ministre


“ L'énergie au service du développement du Togo ”

Qu’il me soit permis de saisir cette occasion pour renouveler mes sentiments de profondes gratitudes au Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, ainsi qu’au Premier Ministre, Komi Sélom KLASSOU pour la confiance placée en ma modeste personne, en m’associant à la gestion du ministère des Mines et de l’Energie ; un département hautement stratégique et important dans la politique de relance économique engagée par le Gouvernement depuis plusieurs années.

Une politique marquée par la mise en œuvre d’importants projets dans les secteurs agricoles, de la santé et des infrastructures avec la construction du nouvel aérogare de Lomé, les travaux d’extension des infrastructures au Port Autonome de Lomé, la construction des postes juxtaposés de Cinkassé et de Noépé, sans oublier les nombreux projets d’électrification de plusieurs localités et les différentes initiatives gouvernementales pour l’amélioration subséquente du climat des affaires au Togo.

Nous ne pouvons pas passer sous silence toutes les initiatives permettant la réduction considérable de la pauvreté dans notre pays notamment la création d’un ministère en charge du Développement à la base, le programme d’accès des services financiers aux producteurs, aux artisans, bref aux exclus des systèmes conventionnels de financements. Avec l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) et l’adoption de la loi 2011-008 du 05 mai 2011 portant contribution des entreprises minières au développement local et régional, nous entendons œuvrer davantage pour mettre en œuvre l’engagement du Président de la République à ce que les ressources minières profitent mieux aux populations riveraines.

Parallèlement, et toujours dans cette dynamique, il va sans dire que nous devrons poursuivre les efforts déjà engagés pour la valorisation de nos ressources minières. Cela passe par l’amélioration du cadre législatif et la finalisation de tous les projets miniers.

Toute chose qui devrait consolider la marche commune vers l’émergence de notre cher pays, le Togo ! Je ne saurai terminer mon propos sans réitérer ma compassion aux familles des victimes des accidents de travail de WACEM et de la SNPT.

J’exhorte les responsables de ces sociétés à renforcer les mesures de sécurité pour que de tels accidents ne se produisent plus. Réélu à l’issue de l’élection présidentielle du 25 avril 2015 sur un programme précis, le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, s’est engagé à œuvrer au renforcement de l’électrification en milieu rural par le développement des énergies renouvelables, à poursuivre l’installation des plateformes multifonctionnelles, à parachever l’électrification des chefs-lieux de canton, à améliorer et renforcer la production et l’approvisionnement en énergie électrique pour répondre aux besoins croissants de l’économie nationale. Pour ne citer que ceux-là.

A la tête de ce département ministériel, je m’engage à mon tour avec l’appui de mes collaborateurs à traduire dans les faits cette volonté du Président de la République, pour le bonheur de tous et le bien-être de chacun Bonne lecture à toutes et à tous !

Top