Aller au contenu principal

Disposer de la main d'œuvre importante pour impacter le secteur des énergies, une des passerelles pour atteindre l'indépendance énergétique au Togo, le Gouvernemant active son arsenal.

Publié le : 12 avr 2019
Disposer de la main d'œuvre importante pour impacter le secteur des énergies, une des passerelles pour atteindre l'indépendance énergétique au Togo, le Gouvernemant active son arsenal.

De nouveau dans le domaine de la formation professionnelle au Togo: plus de 3000  jeunes togolais seront formés en installation et en maintenance des kits solaires. Et pour ce faire, ce mardi, 09 avril 2019, à Lomé, le Ministre en charge des Énergies et celui de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle ont lancé officiellement, au nom du Gouvernement, la formation des formateurs en énergie solaire.

 

Ils sont au total 50 formateurs, pour cette première phase du projet, qui seront recyclés et bien outillés des compétences nécessaires dans le domaine des énergies renouvelables dont le solaire.

Cette formation de renforcement des capacités vient dynamiser le secteur des Énergies en ressources humaines pour converger vers l'indépendance énergétique.

Pour le Ministre Taïrou Bagbiegue, en charge de l'enseignement technique et de la formation professionnelle cette première phase de la formation va permettre aux formateurs de s'outiller davantage sur des techniques modernes en énergie solaire, et de former à leur tour, 3000 jeunes togolais aux metiers du solaire, afin de les rendre capables de faire l'installation et la  maintenance des équipements solaires.Selon lui, cette activité s'inscrit également dans la droite ligne du projet présidentiel CIZO.

Pour le Ministre des Mines et des Énergies, Marc Ably-Bidamon, cette formation est la mise en œuvre du Plan National de Déveleppement (PND) et de la Stratégie d'électrification du Togo qui va nécessiter de la main d'œuvre qualifiée dans le domaine des énergies renouvelables en général et de l'énergie solaire en particulier. Les recommandations du Chef de l'Etat dans la quête de l'indépendance énergétique sont de créer dans les 5 régions économiques du Togo des académies solaires, de former les techniciens en installation des équipements solaires et de relever les défis en maintenance de tout équipement dans le domaine a laissé entendre le Ministre Ably-Bidamon.

Piloté par KYA ENERGIE GROUPE qui a remporté le projet après un appel d'offre international, son Directeur général, le Professeur Yao, Azoumah, affirme que "le lancement des académies solaires par les Ministres est un volet essentiel de ce grand projet.

La cérémonie a réuni les Directeurs généraux en charge des énergies notamment Abbas Aboulaye de la direction générale des énergies, Paul Mawusi Kakatsi de la CEET,  Théophile Komla Nyaku de l'Autorité de Réglementation du Secteur de l'Électricité (ARSE) et  François Bolidja Tiem de l'Agence Togolaise d'Électrifiaction Rurale des Énergies Renouvelables (AT2ER) ainsi que certains cadres des deux ministères.

 

Top