Aller au contenu principal

ENERGIES, UNE PREOCCUPATION MONDIALE, L’ASI SE PRETE L’OREILLE AU TOGO

Publié le : 01 juil 2019
ENERGIES, UNE PREOCCUPATION MONDIALE, L’ASI SE PRETE L’OREILLE AU TOGO

Le Togo a adhéré à l’Alliance Solaire Internationale (ASI) qui est une organisation intergouvernementale créée en 2016. Ayant son siège à New Delhi en Inde, l’un de ses objectifs est d'encourager une meilleure exploitation de l'énergie solaire pour réduire la dépendance en combustibles fossiles. Une délégation de l’ASI a séjourné au Togo du 24 au 28 juin 2019.

 

Le Gouvernement Togolais a soumis à l’ASI, plusieurs projets notamment l’installation de champ solaire sur la toiture des bâtiments administratifs, la construction de mini-réseaux solaires, le pompage solaire pour l’irrigation et l’adduction d’eau potable.

Dans cette optique, une délégation de l’ASI a séjourné depuis lundi, 24 juin 2019 au Togo. Le but de cette mission est de permettre à la délégation, de  faire une évaluation des projets soumis à l’ASI avec les structures et institutions de l’Etat Togolais impliquées notamment l’Assemblée Nationale, les ministères en charge des Energies, de l’Agriculture, de l’Eau, de l’Enseignement Supérieur, de l’Administration territoriale, celui des Finances et d’autres acteurs du domaine de l’énergie solaire a expliqué le ministre Marc D. Ably-Bidamon des Mines et des Energies, en prélude à cette visite.
 
Conduite par Rajeev Gyani, chef de mission, la délégation a visité plusieurs chantiers et institutions notamment la SALT avec échanges sur le projet rooftop de l’aéroport, l'Assemblée Nationale avec échanges sur le projet ombrière, l'académie solaire dans la région maritime, mini-grid de Bavou, les installations SHS en milieu rural et le laboratoire de l’Energie Solaire de l’Université de Lomé.

En fin de cette mission, la rencontre de synthèse a eu lieu le vendredi, 28 juin 2019 au ministère des Mines et des Energies.  Francois Bolidja Tiem, Directeur général de l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER), représentant le ministre, en souhaitant un bon retour à la délégation, a souligné que cette mission d’une semaine a consisté à confirmer les besoins exprimés en termes des projets, réaliser une étude de faisabilité, envisager les voies et moyens pour trouver les financements nécessaires en vue de réaliser les projets dans un court délai. Pour le moment, souligne le DG AT2ER, les projets validés qui pourront trouver un financement sont ceux liés aux pompages solaires pour irrigation et adduction d’eau potable. Ces deux projets vont couvrir le monde rural, un  grand atout pour les populations en général et aux agriculteurs en particulier.
Le Togo va également, avec le concours de l’ASI, bénéficier d’un centre d’expérimentation et d’implémentation de l’énergie solaire sur le campus universitaire de Lomé.

Les échanges ont été d’une portée importante et fructueuse donnant une bonne preuve des relations entre le Togo et l’ASI a précisé le Chef de mission. Il a salué l’engagement du gouvernement togolais dans sa quête permanente de faire des énergies renouvelables, une place de choix contre le changement climatique. J’ai été frappé par l’avancement en termes de renforcement des capacités au niveau des universités et des académies solaires. Ces mesures montrent à suffisance la volonté politique du gouvernement dans le renforcement du potentiel solaire et de l’utilisation du solaire. Nous avons rencontré plusieurs ministères et nous avons été bien accueillis a laissé entendre le Chef de mission.

Soulignons que le Togo a l’honneur d’assurer la présidence de la zone Afrique au sein de l’Alliance Solaire Internationale grâce aux différentes mesures idoines prises par le gouvernement togolais qui vont permettre de booster la révolution énergétique du pays.

 

Top