Aller au contenu principal

Discours du Ministre des Mines et de l’Energie du TOGO Monsieur Marc Dèdèriwè ABLY-DIDAMON

Publié le : 27 juin 2018
Discours du Ministre des Mines et de l’Energie du TOGO Monsieur Marc Dèdèriwè ABLY-DIDAMON

à l'occasion du lancement de la stratégie d'électrification suivi de la table ronde des bailleurs de fonds et des investisseurs

Excellence Monsieur le Premier Ministre ;

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,

Madame et Messieurs les Présidents des Institutions de la République ;

Monsieur le Ministre d’Etat,

Mesdames et Messieurs les Ministres et chers collègues,

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Forces Armées Togolaises,

Excellence Mesdames et Messieurs les Membres du corps Diplomatique et Consulaire,

Madame la Présidente de Désir d’Avenir pour la Planète ;

Monsieur le vice-Président de la Banque Africaine et Développement,

Honorables Députés à l’Assemblée Nationale,

Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires techniques et financiers,

Autorités politiques, administratives, militaires et religieuses,

Vénérés chefs traditionnels, garants de nos Us et coutumes,

Mesdames et messieurs à vos rangs, grades et tout protocole respecté,

Distingués invités. 

 

 

 

Excellence Monsieur le Premier Ministre, je voudrais à l’entame de mon propos, souhaiter au nom du Président de la République, du Gouvernement, la cordiale bienvenue à nos illustres hôtes et à nos distingués invités à cette  cérémonie de lancement de la stratégie d’électrification du Togo

Depuis son accession à la magistrature suprême,  son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, à travers sa politique de développement socio-économique, a fait du secteur de l’énergie, une des priorités de ses actions.

 

Cette politique vise à mettre en œuvre des actions destinées à répondre aux besoins fondamentaux des populations surtout les plus vulnérables du pays tant en milieu rural que dans les zones urbaines et périurbaines et à œuvrer pour l’émergence de notre cher pays, le Togo.

Je voudrais avec votre permission, Excellence Monsieur le Premier Ministre, saisir cette occasion combien solennelle, pour exprimer nos sincères remerciements aux différentes personnalités notamment, Madame Ségolène Royal, Présidente de l’organisation DESIR D’AVENIR POUR LA PLANETE et Monsieur Amadou HOOTT, Vice-Président de la Banque Africaine de Développement qui ont accepté faire le déplacement de Lomé.

Aussi, nos sincères remerciements vont également à la Banque Mondiale et à sa filiale, la Société Financière Internationale qui nous ont accompagné financièrement et techniquement dans l’élaboration de la stratégie d’électrification du Togo.

Enfin, nous adressons nos sincères remerciements à toutes les délégations notamment les partenaires au développement, les investisseurs, les experts en énergie renouvelable, les différentes institutions internationales présentes à Lomé ou venues d’ailleurs. 

Excellence Monsieur le Premier Ministre, la liste des réalisations dans le secteur de l’électricité au Togo sous la houlette du Président de la République est très longue. Il serait illusoire de vouloir dresser cette longue liste, faute de temps, mais permettez-moi d’en citer quelques-unes, notamment :

  • L’extension du réseau de transport en 2007 qui a permis de connecter la partie septentrionale du pays au réseau électrique interconnecté ;

 

  • L’augmentation de la capacité nationale de production de 100 MW en 2010 ;

 

 

  • La réalisation des projets de renforcement et d’extension du réseau électrique de Lomé et ses banlieues ainsi que celui des villes de l’intérieur ;

 

  • La réalisation des différents projets d’électrification rurale qui ont permis d’électrifier plus de 500 localités entre 2005 et 2017 ;
  • Etc….

 

C’est l’ensemble de ces réalisations qui ont permis de porter le taux d’accès à l’électricité de 18% en 2005 à 40% en 2017 sur le plan national et de réduire le taux de dépendance énergétique de 80% en 2005 à moins de 50% en 2017.

C’est le lieu de saluer, la clairvoyance et le pragmatisme du Chef de l’Etat qui a très tôt compris que l’énergie est le moteur de tout développement socio-économique.

Ainsi, il a réaffirmé à maintes reprises, son engagement à réaliser l’accès à l’électricité à toutes les couches sociales de notre cher pays.

Cela nécessite une disponibilité suffisante et permanente d’énergie de qualité à moindre coût.

Et l’objectif principal du gouvernement, sous la haute impulsion du Président de la République, est de donner à tous les togolais quel que soit leur lieu de résidence sur le territoire national et quelle que soit leur classe sociale, l’accès à une énergie électrique de qualité, à un coût abordable et qui préserve l’environnement.

Pour ce faire, le Chef de l’Etat, a instruit le gouvernement à mettre en place une politique visant à rechercher des solutions alternatives aux problèmes d’approvisionnement du pays en énergie, en favorisant le développement et l’usage des énergies renouvelables au moyen de la diversification des sources de production en faisant appel notamment à l’hydraulique et au solaire. Ces sources d’énergies renouvelables malgré leur fort potentiel au niveau national, restent peu exploitées pour satisfaire une bonne partie de la population n’ayant pas encore accès à l’électricité.

Pour répondre à ce double défi, le Président de la République, chef de l’Etat a créé l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER) qui est chargée entre autres de la programmation et de la réalisation des ouvrages d’électrification rurale, la mise en valeur du potentiel national en énergie renouvelable ainsi que la promotion des énergies renouvelables.

Un cadre juridique approprié et suffisamment incitatif pour permettre la production en quantité suffisante, le transport, la distribution, ainsi que la commercialisation de l’électricité produite à partir des énergies renouvelables est déjà élaboré par le gouvernement.

Le processus pour son adoption est en cours au niveau du parlement.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Mesdames et Messieurs,

l’engagement du Chef de l’Etat en faveur des énergies renouvelables n’est plus à démontrer. En témoigne sa participation au sommet fondateur de l’Alliance solaire internationale (ASI) tenu à New Delhi en mars 2018 dont le Togo est membre à part entière. En affirmant, à cette occasion, je cite «  je suis pleinement engagé en faveur de toute initiative tendant à promouvoir l’accès à l’énergie pour tous et le développement des énergies renouvelables dans une perspective durable. Le gouvernement togolais nourrit beaucoup d’ambition pour le développement durable et a besoin de l’appui de tous les partenaires du secteur public que privé pour atteindre ses objectifs et offrir des opportunités d’emplois verts  à sa jeunesse », fin de citation a une fois encore, prouvé sa détermination à œuvrer pour le développement durable et la promotion des énergies renouvelables.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

           

 Malgré les efforts consentis par le gouvernement dans le domaine de l’énergie, son ambition de rendre cette ressource disponible à tout point de notre pays est encore loin d’être réalisée. En effet, beaucoup de togolais vivent encore dans des zones ne bénéficiant pas encore des services de l’électricité. C’est pour combler ce déficit d’accès à l’électricité que le gouvernement sous haute impulsion du Chef de l’Etat, a initié l’étude pour l’élaboration d’une stratégie d’électrification dont l’objectif est d’ouvrir l’accès à l’électricité à l’ensemble des citoyens où qu’ils se trouvent sur le territoire national.

 

C’est sur les hautes instructions de son Excellence Monsieur le Président de la République, que le Ministère des Mines et de l’énergie a sollicité l’appui de la Société financière Internationale (SFI) qui a accepté nous accompagner en recrutant le cabinet Mc Kinsey spécialisé dans ce genre d’étude.

 

Le document de stratégie d’électrification élaboré par ce Cabinet a été examiné et adopté par les experts du Ministère des Mines et de l’Energie.

La stratégie propose la combinaison de solutions réseau et hors réseau pour électrifier environ 500 000 ménages par Kits solaires individuels photovoltaïques, construire environ 300 mini-grids solaires, connecter environ 1 000 nouvelles localités au réseau électrique existant, et augmenter la production nationale d’environ 100 mégawatts.

La mise en œuvre de la stratégie permettra au Togo d’atteindre un taux d’accès de 50 % en 2020, 75 % en 2025 et 100 % en 2030.

 

Selon l’étude réalisée par le cabinet Mc Kinsey, pour atteindre 100% d’électrification en 2030, il faudra mobiliser un total d’investissement d’environ 1000 milliards de FCFA soit environ quatre-vingt-trois milliards FCFA par an sur 12 ans. Ce qui représente plus de quatre (04) fois la moyenne historique de mobilisation annuelle des ressources financières pour les projets du secteur énergétique au Togo.

 

La mobilisation de telles ressources n’est pas aussi facile. C’est pourquoi une  table ronde est organisée dès cet après-midi et ce pour deux jours.

Cette table ronde, Mesdames et Messieurs, a pour but de présenter à vous, nos partenaires au développement, la stratégie d’électrification du Togo. Elle va permettre aux participants d’atteindre une compréhension partagée de la vision du gouvernement du Togo en terme d’électrification rurale ; de comprendre les attentes des bailleurs de fonds et partenaires techniques et financiers ; d’engager et de renforcer une relation de collaboration entre les institutions financières et le gouvernement du Togo afin d’identifier les opportunités de financement des projets.

C’est le lieu de témoigner notre profonde et sincère gratitude à tous les bailleurs de fonds  pour leur soutien constant aux efforts du gouvernement dans le développement des infrastructures.

 

La table ronde qui suivra cette cérémonie de lancement officiel de la stratégie d’électrification, permettra aux uns et aux autres de mieux cerner les contours de la stratégie afin d’apporter leur précieux soutien  à sa mise en œuvre pour l’atteinte par le Togo de l’objectif de développent durable numéro 7 relatif à l’accès universel à  l’énergie à l’horizon 2030.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

A la fin de cette rencontre de deux jours, d’envergure internationale, nous souhaitons obtenir comme résultat, l’adhésion et l’engagement des partenaires au développement de soutenir le gouvernement du Togo par le financement de la stratégie d’électrification.

 

A ce stade de mon propos, permettez-moi de renouveler au nom du chef de l’Etat et du gouvernement togolais, ma profonde gratitude à tous les acteurs engagés dans la promotion des énergies renouvelables et le développent durable et notre sincère gratitude aux partenaires techniques et financiers, aux pays amis du Togo dont leurs appuis multiformes nous permettent d’engager notre cher pays, le Togo sur la voie de la croissance économique et de l’émergence. Qu’ils soient infiniment remerciés.

J’exhorte donc les bailleurs de fonds et les investisseurs à apporter une fois encore leur appui au gouvernement dans ses efforts pour l’électrification entière de notre cher pays.

 

Avant de clore mon propos, je voudrais une fois encore réitérer toute notre reconnaissance à son Excellence Monsieur le Président de la République pour ses efforts inlassables en faveur du bien-être des populations togolaises.

 

Vive la Coopération sous régionale et régionale,

Vive la Coopération internationale,

Je vous remercie pour votre aimable attention

Top