Aller au contenu principal

La réunion de la Consultation Régionale d'Afrique de l'Ouest de l'Initiative Africaine des Énergies Renouvelables (AREI) s'est ouverte en Guinée Conakry le 28 janvier dernier

Publié le : 01 fév 2019
La réunion de la Consultation Régionale d'Afrique de l'Ouest de l'Initiative Africaine des Énergies Renouvelables (AREI) s'est ouverte en Guinée Conakry.

L’AREI a reçu le soutien d’accompagnement financier des partenaires internationaux à hauteur de 10 milliards d’Euros sur la période 2015 – 2020

Le Togo a été représenté à cette réunion par le Directeur général des Énergies, Abass Aboulaye, point focal AREI pour le Togo. Cette rencontre régionale, ouverte le 28 janvier dernier pour deux jours, s'inscrit dans le cadre de l'accélération de développement des Énergies renouvelables de manière équitable sur l'ensemble du continent. Elle vise également à faciliter l'accès à une énergie durable pour tous.

La réunion a rassemblé les représentants de 15 pays de l’Afrique de l’Ouest, les partenaires institutionnels de l’AREI(IRENA, CEDEAO et ENDA), les entités régionales d’Afrique de l’Ouest, les représentants des organisations et initiatives multilatérales dans le domaine des énergies renouvelables, ainsi que des représentants du secteur privé et de la société civile d’Afrique de l’Ouest.
Cette réunion s’est planchée sur plusieurs points notamment:
la situation actuelle des énergies renouvelables dans la région ;
des mesures politiques transformatrices pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables dans la région ;
des avancées concrètes pour l'AREI ;
la coopération au sein de la région…

Le Togo comme les autres pays ont présenté la situation des énergies renouvelables dans leurs pays respectifs. En effet, « de façon similaire aux présentations de la veille, un grand nombre de transformations des cadres législatifs a été rapporté, ainsi qu’un grand dynamisme du secteur, qui reste malgré tout en-deçà des attentes et des besoins régionaux en matière de déploiement».

Le Directeur des Energies, Abass aboulaye, a dans sa communication, souligné les avancées du Togo dans l’usage des énergies renouvelables. Il a également souligné la vision du gouvernement en matière de la politique énergétique et relevé les points forts de la stratégie d’électrification élaborée par le Gouvernement.

Le représentant du secteur privé a réitéré l’engagement du secteur à l’AREI. Il a souligné les défis auxquels font face les développeurs, en ce qui concerne la préparation des projets et l’accès aux financements des banques commerciales, ainsi que l’accès à une information de qualité de manière équitable.
La Banque Africaine de Développement a, pour sa part, détaillé les nombreux instruments de financement disponibles à travers la BAD autour de thématique climat / énergie, notamment en ce qui concerne l’accès à l’énergie durable pour tous.

A cette grande rencontre, plusieurs recommandations ont été adoptées à l’unanimité par l’ensemble des participants notamment la poursuite de la bonne collaboration avec les organisations, entités et initiatives multilatérales, et internationales afin d’exploiter les synergies et d’éviter les risques de duplication ; l’encouragement à la soumission des projets par le secteur privé, public et des ONG à la labellisation; l’accélération du processus de labellisation des projets et l’adoption des projets par le Conseil d’Administration de l’ AREI ; la conception et la mise en œuvre de cadres législatifs et règlementaires propices aux investissements dans les énergies renouvelables …

Notons que l’AREI a reçu le soutien d’accompagnement financier des partenaires internationaux à hauteur de 10 milliards d’Euros sur la période 2015 – 2020, et une dotation de 1,5 milliards d’Euros en subventions.

Cellule de communication du Ministère des Mines et des Énergies

 

Top